Association
des Bibliothécaires
de France

Sommet mondial sur la société de l'information

  mise à jour le 13 décembre 2016

   


Le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) s'est déroulé en 2 phases.

La première phase, accueillie par le Gouvernement suisse, a eu lieu à Genève du 10 au 12 décembre 2003 et la deuxième phase, accueillie par le Gouvernement tunisien, a eu lieu à Tunis du 16 au 18 novembre 2005.

Les associations de bibliothécaires étaient présentes, soit directement, soit (c’est le cas de l’ABF) par l’intermédiaire de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires (FIAB/IFLA), pour porter la parole des professionnels et des usagers des bibliothèques dans ce sommet important pour l’avenir de la diffusion de l’information.

Convoquée à l’initiative de l’Union internationale des télécommunications, organisme dépendant des Nations Unies, cette réunion qui avait donné lieu à une intense préparation tant de la part des gouvernements que des représentants de la société civile, après avoir examiné un large éventail de thèmes a été cloturée par l’adoption d’une déclaration et d’un plan d’action.

A l’occasion de la réunion de Genève, l’AAF, l’ABF, l’ADBDP, l’ADBGV, l’ADBS, l’ADBU et la FFCB ont attiré, dans une lettre ouverte, l’attention du Président de la République sur la nécessité de défendre les services publics de l’information et de la culture ainsi que le bien public commun que constitue le savoir.

L’ABF a également signé le 9 décembre 2003 le texte intitulé "Construire des sociétés de l’information centrées sur les besoins des êtres humains"  mis au point par les ONG participantes, qui ont décidé de ne pas signer pas la déclaration des états.