Logo de l'ABF

Association
des Bibliothécaires
de France

La médiathèque de Plouguerneau


Mise à jour le 23 septembre 2019
   

La médiathèque de Plouguerneau "Les Trésors de Tolente - Teñzorioù Tolent"1 a été créée en 2007. Aujourd’hui c’est une équipe de 4 personnes et 16 bénévoles qui œuvrent au quotidien pour faire vivre ce lieu devenu incontournable sur la commune.

     

 

 

 

 

A la fois par son implantation en cœur de bourg mais aussi par son projet d’accès à la culture pour tous porté par la municipalité, la médiathèque joue un rôle fédérateur sur la commune en étant un lieu de convivialité, où l'on peut s’informer, se former et se divertir. Les différentes générations s'y rencontrent et échangent autour de la lecture, de la musique, des films et des actions culturelles proposées par l’équipe tout au long de l’année.

En 2019, après les temps forts autour de la mer "Spluj dans l'eau" (https://fr.calameo.com/read/00105008175d7d2ce946e), puis du jardin "Retour à la terre" (https://fr.calameo.com/read/001050081c386559e403f) , la médiathèque propose en ce moment une thématique sur l'Entreprenariat en Finistère (https://fr.calameo.com/read/00105008132765322f6f8).

Retrouvez-nous sur 

 

"Les Trésors de Tolente"

La médiathèque de Plouguerneau s'appelle « Les Trésors de Tolente - Teñzoriù Tolent ».

Peut-être vous demandez-vous ce que signifie ce nom "Tolente" ?

Selon la légende, Tolente était la capitale du pays d'Ach qui s'étend de Tremen-Ac'h (en Plouguerneau) jusqu'au promontoire de Saint Mathieu. On situe la ville en face de l'Ile Vierge. Tolente était une ville très riche avec un port prestigieux mais tant de luxe finit par engendrer de la débauche chez les habitants, si bien qu'un homme d'église s'en mêla. Saint Pol-Aurélien décapita un dragon comme symbole de cette dégénérescence. Mais cela ne suffit pas : les habitants refusèrent de se soumettre. Alors, Dieu frappa un grand coup : la mer se souleva et engloutit la ville toute entière. Tolente apparaît également dans la légende du pont du diable : c'est entre l'île Vierge et Lilia, sur la grève, que le diable aurait pris les blocs de pierre pour construire le pont.

Nous contacter / Nous suivre